Georges Riguet  > Son oeuvre  > Poèmes 

SUR UN AIR DE VIELLE


ART LITTERAIRE

BOURGOGNE, SOL JOYEUX...

CANTILENE RUSTIQUE

CE BEAU TEMPS D'AUTOMNE

CHANSON D'ÉTÉ

CHÈRE SOUVENANCE

CIVILISATION

CYCLAMENS

DOUCES RACINES

IN MEMORIAM...

JE CROIS T'AVOIR TOUJOURS CONNUE

L'ÂME DU MORVAN

LA FORET

LA JOLIE RUE

LE BALLON

LE BONHEUR

LE CHEF DE GARE

LE CRAPAUD

LE DOMAINE INCONNU

LE PAYS D'OÙ JE VIENS

LE PAYS NATAL

LE PRINTEMPS QUI S'ÉVEILLE

LES HEURES

LES VIEUX CHEMINS

NOVEMBRE

PAPILLON D'ÉTÉ

PAREIL AU VENT

POUR LES DEFUNTS DE LA PAROISSE

REVE D'ECOLIER

SOIR AU VILLAGE

Ma si belle
Morvandelle,
Quand nous épouserons-nous.
Ta tournure et tes yeux doux
M'ont le cœur tout alangui.
Pardi oui.

L'eau qui tombe,
Ma colombe,
N'est point si fraîche à mon goût
Que ton caquet qui dit tout,
C'est un chant du paradis,
Pardi oui.

Parfois une
Blonde ou brune
Se voudrait pendre à mon cou.
D'autres font sonner leurs sous.
La farce est bonne et je dis:
Pardi oui.

Si ta bouche
S'effarouche
De mes propos un peu fous,
Voici mon bâton de houx.
Je suis ton valet soumis,
Pardi oui.

Quand le Maire,
Ma commère...
Nous aura mis sous le joug,
Je sais les droits d'un époux...
Ce sera ton tour aussi,
Pardi oui.

 

Secrétariat du Prix : Madame Monique LABAUNE - 17, route de Montcoy - 71670 - Le Breuil