Georges Riguet  > Son oeuvre  > Poèmes 

LES VIEUX CHEMINS


ART LITTERAIRE

BOURGOGNE, SOL JOYEUX...

CANTILENE RUSTIQUE

CE BEAU TEMPS D'AUTOMNE

CHANSON D'ÉTÉ

CHÈRE SOUVENANCE

CIVILISATION

CYCLAMENS

DOUCES RACINES

IN MEMORIAM...

JE CROIS T'AVOIR TOUJOURS CONNUE

L'ÂME DU MORVAN

LA FORET

LA JOLIE RUE

LE BALLON

LE BONHEUR

LE CHEF DE GARE

LE CRAPAUD

LE DOMAINE INCONNU

LE PAYS D'OÙ JE VIENS

LE PAYS NATAL

LE PRINTEMPS QUI S'ÉVEILLE

LES HEURES

NOVEMBRE

PAPILLON D'ÉTÉ

PAREIL AU VENT

POUR LES DEFUNTS DE LA PAROISSE

REVE D'ECOLIER

SOIR AU VILLAGE

SUR UN AIR DE VIELLE

Au long des buissons noirs fleuris de brins de laines,
Sous les taillis déserts et dans les champs hâlés
Que le vent frissonnant d'automne a dépeuplés,
Les vieux chemins s'en vont, pensifs, parmi les plaines.

Ils ont pour seuls témoins, parfois, les pas zélés
De quelque doux berger flûtant ses cantilènes
Et la pluie à grands coups de ses rafales pleines
Ravine et creuse et mord leurs flancs mal nivelés.

Loin des routes d'orgueil où rit la multitude,
Fuyant les vains échos du monde où nous vivons,
Ils sont les vieux chemins misérables qui vont
Chercher dans le silence et dans la solitude,
Parmi la lande triste où le vent vient courir,
La paix indispensable à ceux qui vont mourir.

 

Secrétariat du Prix : Madame Monique LABAUNE - 17, route de Montcoy - 71670 - Le Breuil