Vos poèmes 

La prison du silence

Jean Moraisin

Big Bang
Thomas Bourgoin
Le merle
Denis Dougé
Le temps me glisse entre les doigts.
Chantal Bonnert

De la nature humaine et sa méchanceté
Nous savons qu'elle frappe en dure préférence
Le plus faible et toujours cible la différence.
Sa graduation culmine en cruauté.

Le groupe est la structure où cette lâcheté
Décuple chez la meute, en toute incohérence,
Le plaisir d'infliger la terrible souffrance,
De blesser, d'asservir en toute impunité.

Sur l'enfant, sur l'adulte, identique victime,
Le harceleur s'acharne et dans sa fuite ultime,
Elle échappe au bourreau dans les bras de la mort.

La menace et la peur de cette violence
Sont comme un animal jour et nuit qui la mord
Et la fait son esclave à la voix de silence.

 

Secrétariat du Prix : Madame Monique LABAUNE - 17, route de Montcoy - 71670 - Le Breuil